Automatisme

OPC sur Applicom

Installer un client / serveur OPC Applicom sur Ethernet

Les réseaux de communication industriels

- Diaporama présenté lors de la journée technique du 15 octobre 2004 :

  • Panorama des réseaux de communication
  • Connexion Wifi
  • Solution serveur / client ActiveX OPC

Le produit

- Généralités
- Serveur OPC Applicom sur Ethernet avec SW1000ETH
- ActiveX OPC Applicom
- Télécharger le logiciel
- Télécharger la documentation

  • Il suffit de communiquer vos coordonnées, et vous recevrez par mail un lien pour télécharger le serveur OPC et le client ActiveX, fonctionnalités complètes limitées à 60 minutes de fonctionnement ; après ce délai il faut redémarre l’application.
    • fichier serveur : SW_ETH.EXE
    • fichier ActiveX : ACAC.EXE

L’installation

- Serveur OPC

  • Lancer la Console Applicom
  • Depuis Fichier | Gestionnaire des configurations, créer et nommer une nouvelle configuration
  • + Configuration des cartes apparaît dans l’arborescence à gauche
    c¤ | Ajouter une carte, sélectionner la solution logicielle SW1000ETH, valider.
    • + Carte 1 : SW1000ETH
      • Canal 0 (Ethernet) : Aucun
        c¤ | Propriétés : Protocoles disponibles : Aucun par défaut.
        Sélectionner TCP/IP, client, Tous, valider
      • + Canal 0 (Ethernet) : TCP/IP, Client
        Sélectionner les messageries : cocher Modbus TCP/IP (Schneider), Uni-Te TCP/IP (Schneider), valider, confirmer le choix.

Apparaît dans le volet de droite :

  • + Ethernet
    • + TCP/IP : 85.16.82.79
      Attention ! Si le serveur Web ETZ n’est pas connecté au PC, l’adresse retournée est 127.0.0.1. Et difficile de la modifier après coup !
      • Equipements serveurs
        c¤ | Insérer, sélectionner l’équipement (TSX Micro), valider. Apparaît un dialogue de configuration de cet équipement :
        * Nom de topic : TSX37-EOLE par exemple.

L’initialisation des cartes n’est pas disponible, il faut sauver la configuration et redémarrer la Console.
Enregistrer, quitter la Console, redémarrer la Console.

- Composant ActiveX de communication

  • Se décompresse dans un dossier de votre choix
  • Lancer ensuite depuis ce dossier Setup.exe
  • Les composants ActiveX sont installés et prêts à être utilisés dans un programme « Container ActiveX » comme Visual-Basic, Borland C++ Builder ou Borland Delphi.

Application avec VBA sous Excel

- Notations :

  • c ! :Clic de souris principal (habituellement avec le bouton gauche
  •  : Clic de souris contextuel (habituellement avec le bouton droit)

- Glossaire :

  • VBA = Visual Basic for Applications

- L’éditeur Visual Basic

  • Depuis une feuille de calcul, lancer Visual Basic par Outils | Macro | Visual Basic Editor ou par Alt+F11
  • Créer une nouvelle fiche de travail : Insertion | UserForm ; un formulaire vierge accompagné de sa boîte à outils apparaît.
  • Dans la fenêtre Boîte à outils, onglet Contrôles, c ! , Contrôles supplémentaires..., atteindre « AppOcxClient Control », cocher, valider par OK.
    Le Contrôle activeX a été ajouté aux divers contrôles Bouton, case à cocher, boîte d’édition, ...
  • Sélectionner le composant ActiveX dans la palette d’outils (1 clic) puis le déposer sur la fiche (1 clic sur la fiche).
    L’inspecteur de propriétés propose différentes propriétés standard pour le composant nommé AppOcxClient1 (taille, position, chemin de la configuration, ...).
    Sous la propriété ’Name’, apparaît une propriété non standard ’Personnalisé’. Double-clic à droite ou clic sur [...], ouvre un dialogue Page de propriétés

- Configuration du réseau depuis Page de propriétés

  • Dans l’onglet Configuration, noter le chemin de de la base de données de configuration : par défaut c :\Program files\Fichiers communs\Applicom
  • Cliquer sur le bouton Configuration tool ; apparaît une fenêtre de dialogue de configuration
    • + ActiveX Configuration Manager
      • + Base de configuration _ % c¤ | Propriétés permet de retrouver le chemin de la base de configuration ainsi que le fichier associé : configopc.mdb (Microsoft Access ? _ % c¤ | Nouvelle configuration... permet de... créer une nouvelle config ! La nommer : Eole1, mode Standard, valider
        • + Eole1 _ % c¤ | Nouveau Serveur..., apparaît un dialogue de paramétrage de serveur _ % Donner un nom au serveur (Serveur1 par exemple _ % Sélectionner le type de serveur dans la liste arborescente : sous My computer, on trouvera un serveur nommé APPLICOM.Server ou APPLICOM.Server.1. Sa sélection complète automatiquement le champ CLSID ; Valider.
          • + Serveur1 _ % Définir les données à récupérer du serveur (ci-dessous).

- Définition des données à récupérer sur le serveur

  • c¤ | Nouveau groupe... : ensemble d’informations récupérées à un même intervalle ; le nommer (Vent1 par exemple)
    • + Vent1
      Le sélectionner
      c¤ | Nouvel item... : une information à récupérer sur ce groupe ; apparaît une boîte de dialogue OPC Browser permettant de sélectionner un Item (élément).


Événements

février 2018 :

Rien pour ce mois

janvier 2018 | mars 2018

Dans la même rubrique

  • AutomGen / MatrikonOPC

    Mise en place d’outils de virtualisation d’automatismes industriels
    MatrikonOPC
    MatrikonOPC est un serveur OPC qui permet de centraliser toutes les variables d’un réseau industriel multiprotocoles (Modbus sur RS485, Modbus sur IP, ...) et de les mettre à disposition pour des logiciels de supervision clients.
    Une version Education est téléchargeable pour être utilisée dans l’enseignement. Elle est limitée aux protocoles Modbus RS485 et Modbus/TCP.
    Démarrer avec MatrikonOPC
    Paramétrer des matériels réels connectés
    Serveur Configuration
    Clic-droit | Define new... | Network Channel pour (...)