Activités industrielles en alternance

Stages en entreprise

Quelques conseils afin de rechercher un stage industriel, et rédiger le rapport de stage en entreprise

rapport, rapport de stage, stage en entreprise, rapport de stage en entreprise, mémoire, compte-rendu, rédiger

Deux périodes de stage en entreprise sont mises en place avec pour finalité :

  • 1ère période : stage « ouvrier », période de trois semaines située à la fin de la première année de S.T.S
    • Ce stage servira de support pour l’une des situations d’évaluation de l’épreuve E1 (Expression orale) et de l’épreuve E2 (Anglais oral*) dans le cadre d’un contrôle en cours de formation. Le rapport de stage, support de ces situations d’évaluation, n’excèdera pas 10 pages en français et en anglais.


      (*) L’oral en anglais permet de faciliter la communication à l’étranger et une première approche d’un management d’équipe à l’international.

    • Typiquement, ce stage sera positionné durant les 3 premières semaines de juin.
    • A l’issue de ce stage, les étudiants reviennent une semaine à l’établissement afin de rédiger leur rapport, appliquer et compléter leur formation à la bureautique, et préparer le diaporama pour la soutenance de stage, épreuve qui a lieu fin septembre.
  • 2ème période : stage « de technicien » permettant de mettre en situation le futur technicien supérieur durant la seconde année de formation (période de quatre semaines située au mois de janvier ou à défaut au mois de décembre).

- Possibilité de stages à l’étranger, avec une aide du Conseil Régional :

  • Espagne, Grande-Bretagne, Mexique, Irlande, ...

Stage « ouvrier »

1ère période : situé en fin de première année de formation

Cette première période de stage en entreprise doit être l’occasion dans une entreprise sous la responsabilité d’un tuteur afin de donner tout son sens à la formation théorique reçue.
Ce stage servira de support pour une des situations d’évaluation des épreuves E1 et E2.
L’entreprise sera du domaine :

  • des équipements et du contrôle industriel ;
  • de la production et de la transformation de l’énergie ;
  • des automatismes et de la gestion technique du bâtiment ;
  • des automatismes de production industrielle
  • de la distribution de l’énergie électrique ;
  • des installations électriques des secteurs tertiaires ;
  • des équipements publics ;
  • du froid industriel, de l’agroalimentaire et de la grande distribution ;
  • des services techniques ;
  • des transports (véhicules et infrastructures).

La durée globale de cette période, effectuée à temps plein, est de 2 semaines consécutives. Elle se déroule durant les quinze derniers jours du mois de juin de la première année de formation.
Dans le cas d’un prolongement sur la période de vacances, la convention de partenariat avec l’entreprise
en précisera les modalités.
Cette première période de stage peut avantageusement être l’occasion de définitions et de recherches du projet technique réalisé en seconde année.
À l’issue de cette première période de stage, les candidats scolaires rédigent un rapport qui fera l’objet d’une soutenance orale. Le rapport n’excèdera pas dix pages.
Le rapport portera sur :

  • La présentation de l’entreprise ;
  • La présentation des fonctions et de l’activité « électrotechnique » dans l’entreprise ;
  • La présentation des activités auxquelles le candidat a participé.

Stage « de technicien »

2ème période : durant la seconde année de formation (période de quatre semaines située au mois de janvier ou à défaut au mois de décembre) :

Chaque fois que possible, le « stage de technicien » est réalisé dans la même entreprise que la période
de stage « ouvrier » de première année afin de réduire le temps nécessaire pour appréhender l’entreprise, son activité, son organisation, ses moyens de production, sa politique.
Ce stage servira de support pour la situation d’évaluation de l’épreuve E6.2.
Dans le cadre de son « stage de technicien », le candidat peut être amené à réaliser des activités telles
que :

  • Étude technique et économique ;
  • Réalisation, exécution ou industrialisation ;
  • Planification, suivi technique et maîtrise des coûts ;
  • Essais, mise en service ou contrôle ;
  • Maintenance ou service après vente ;
  • Relations clients - fournisseurs.

La durée globale de la période de stage de seconde année est de quatre semaines.
À l’issue de cette deuxième période de stage, les candidats scolaires rédigent un rapport qui fera l’objet d’une soutenance orale. Le rapport n’excèdera pas dix pages.
Le rapport portera sur :

  • Les objectifs du stage ;
  • La description et l’organisation des tâches effectuées ;
  • La justification des moyens mis en œuvre ;
  • L’analyse des solutions retenues ;
  • La ou les propositions(s) d’amélioration.

Documents joints


Événements

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Dans la même rubrique

  • Trouver un job d’été

    Il existe différentes sources pour trouver un job d’été, un emploi saisonnier.
    Voir : jobs.pourlesjeunes.com, le site Information Jeunesse Poitou-Charentes

  • Les chantiers

    Les chantiers, nouvelle activité dans le cadre de la réforme du BTS électrotechnique applicable à la rentrée 2006

  • BTS Electrotechnique

    Consultez
    Les documents de la rénovations 2006 du BTS Electrotechnique
    Le nouveau référentiel du BTS Electrotechnique
    pour connaître les compétences attendues d’un jeune diplômé du BTS électrotechnique.
    Une copie locale du référentiel
    MESSAGE de Jean-Paul CHASSAING, IGEN des STI
    Dans le cadre de la rénovation du BTS “électrotechnique”, le groupe de travail des “CPC” propose le référentiel des activités professionnelles "RAP".
    L’énergie électrique est omniprésente dans les applications industrielles terminales et dans les services qui utilisent des procédés électriques. Par ailleurs, comme elle (...)

  • Le projet industriel

    Ce projet a pour support un thème professionnel significatif de l’industrie, de l’habitat ou des services techniques. Cela n’implique pas que la démarche soit conduite dans une entreprise. Pour autant, il doit cependant respecter des procédures et des contraintes clairement issues des milieux professionnels concernés.
    Le projet est initié au début de l’année civile de la session d’examen (dès le retour du stage de « technicien ». Sa durée maximale est de 12 semaines soit 196 heures (12x8h d’électrotechniques + 12x6h d’essais de système + 12x2h de construction des structures matérielles appliquée à (...)