L’électrotechnique

Les débouchés

Exemples de nos anciens étudiants

Compte-tenu de leur polyvalence (électrotechnique, automatique et informatique industrielle, électronique de puissance, mécanique), les techniciens supérieurs en électrotechnique sont très recherchés et appréciés aussi bien dans le secteur privé que dans le public.

- Un électrotechnicien peut :

  • garantir la distribution de l’énergie électrique dans un établissement (habitations domestiques, usines, hôpitaux, collectivités),
  • contrôler l’utilisation de l’électricité : éclairage, chauffage, motorisation, mesures,
  • assurer la maintenance des machines automatisées d’un site de production,
  • vérifier le fonctionnement d’équipements installés par une société de service (climatisation, …)
  • étudier et mettre en œuvre de nouveaux équipements dans un bureau d’études.

- Dans la région, on trouvera des sites de fabrication de produits vendus dans la France entière voire à l’étranger :

  • Agro-alimentaire : produits laitiers, biscuiteries à Beurlay, Saint-Jean d’Angély et Pons, eaux-de-vie à Cognac et sous-traitants associés, ...
  • Grand public : poteries de jardin à Bords, peintures et produits de traitement des bois à Ecoyeux, ...
  • Electricité : éoliennes en projet à Saint-Germain de Marencennes, toute la distribution d’énergie, ... Transports : véhicule électrique ; TGV, tramways, fabriqués à La Rochelle, ...

- Mais aussi des entreprises industrielles d’envergure internationale :

  • Moteurs électriques fabriqués chez Leroy-Somer, grande entreprise internationale à Angoulême,
  • Matériels de télécommunications à Saintes, Aéronautique à Rochefort, ...
  • Grande usine de matériels d’électricité domestique et industrielle à Limoges.

- Sans oublier les entreprises de service public :

  • E.D.F., S.N.C.F., gestion technique dans les hôpitaux, ...

Un électrotechnicien est nécessaire dans toute unité de production.

Le délai moyen pour trouver un emploi stable est inférieur à 6 mois.
Nombre de responsables de Petites et Moyennes Entreprises des Charentes manquent de techniciens supérieurs en électrotechnique !
A noter aussi que les premiers emplois à l’étranger sont d’énormes tremplins pour la carrière...


- Voir les fiches métiers de Studyrama :


Événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Dans la même rubrique

  • Témoignages d’électrotechniciens

    Benjamin R. (promo 1998) :
    Voici un peu mon parcours professionnel :
    BTS Electrotechnique Saintes
    IUP Informatique à la Rochelle (Deug, licence, maitrise)
    Master Système informatique et Electrotechnique (Brest)
    Maintenant chef de projet dans la société Logica avec une forte expertise technique. Cette expertise technique me permet de comprendre et me positionner sur toutes les phases d’un projet.
    Clément N. (promo 2006) :
    Après le BTS j ai travaillé 1 an à Bonmort réseaux en Deux-Sévres à Celle-sur-Belle près de Niort.
    Maintenant la boite s’appelle INEO du GDF-Suez. Je m’occupais des (...)