Les filières de l’électrotechnique

Production, transport, et distribution d’énergie électrique

Production d’énergie électrique

L’électricité a été produite industriellement d’abord à partir des barages hydroélectriques.
La production nucléaire a ensuite pris une grande place sur le territoire français depuis le début des années 1970.

JPEG - 10.7 ko
Eolienne
Production d’énergie électrique

Aujourd’hui, la production s’oriente vers les énergies renouvelables, plus particulièrement avec les éoliennes.

Les conventions européennes imposent aux états membres de produire en 2010 au minimum 15% de son énergie électrique à partir de sources renouvelables. La France est en 2004 à 4%, alors que l’Espagne est à 20% !

L’éolien est le principal axe suivi, et de nombreuses entreprises reconnaissent l’expérience de nos voisins espagnols et danois pour se développer en France.


Transport d’énergie électrique

- Ceci consiste principalement en les lignes moyenne et "haute tension" qui couvrent le territoire national.

JPEG - 2 ko
Ligne haute tension
Transport d’énergie électrique

Mais la mise en oeuvre des lignes haute-tension ne se limite pas à l’installation de câbles en haut de pylônes !

Il s’agit d’assurer la continuité de service des clients, afin que ceux-ci ne soient pas confrontés à des coupures d’alimentations gênantes.

C’est un métier à part entière de définir les conditions dans lesquelles vont être reliés les grandes agglomérations et les grands centres industriels.

C’est pourquoi un pôle n’est pas alimenté par une unique ligne haute tension, mais par un réseau maillé de lignes. Ainsi, si un défaut est détecté par un centre de contrôle sur une des lignes, celle-ci est isolée en ouvrant automatiquement le circuit à chacune de ses extrémités par télécommande, et le pôle est aussitôt réalimenté par un autre réseau HT.


Distribution d’énergie électrique

Lorsque l’électricité a été transportée jusqu’aux portes d’un établissement (usine de production industrielle, service public hospitalier ou autre, habitation domestique, ...), il s’agit de la distribuer vers tous les points où l’on désirera s’y connecter, en prenant soin de mettre en place des protections.

- Protection des biens

JPEG - 14 ko
Disjoncteur Multi9 et foudre
Protection des biens

Si plusieurs machines sont en production sur une ligne de fabrication, et que l’une d’entre elles voit apparaître un défaut électrique (moteur bloqué, câble abimé, début d’incendie, ...), il ne faudra pas que la chute de tension provoquée sur cette machine entraîne la coupure d’alimentation de l’ensemble de l’usine.

C’est grâce aux protections que les spécialistes de la distribution électrique auront mis en place par sélectivité, que le défaut sera détecté, et la machine en question automatiquement isolée électriquement des autres ilôts de production, afin que ceux-ci ne soient pas arrêtés dans leur ensemble à cause d’un unique défaut.

- Protection des personnes

JPEG - 12.1 ko
Disjoncteur Multi9, installation
Protection des personnes

Outre la protection des biens, c’est la protection des personnes que les électrotechniciens mettent en oeuvre par les Schémas de Liaisons à la Terre (SLT), dont vous connaissez un élément primordial chez vous : La prise de terre.

JPEG - 2.8 ko
Prise de terre
Protection des personnes, liaisons à la terre

Les dispositifs de protections - disjoncteurs différentiels- détectent la différence du courant qui arrive depuis la prise de courant, et qui en repart.
Si la valeur est différente, c’est que le courant s’échappe vers la terre : ou bien par la prise de terre, ou bien... par votre corps... on dit alors que vous être électrisé. En d’autres termes, vous "prenez une châtaigne", mais d’une durée suffisamment courte grâce au disjoncteur différentiel pour être sans conséquences.

C’est un métier aussi que de choisir et installer les bons éléments de distribution dans une maison, un établissement quelconque, ou une usine.


Événements

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Dans la même rubrique

  • Présentation

    Il est souvent difficile, pour les jeunes s’initiant aux sciences de l’ingénieur, de distinguer l’électronique de l’électrotechnique.
    Le point commun, tout d’abord, est de traiter l’électricité.
    La différence en est l’objectif :
    l’électronique utilise l’électricité pour transporter des signaux, de l’information.
    Par exemple :
    Le signal électrique capté sur une antenne de télédiffusion (sur le toit) transporte diverses informations :
    l’image qui est affichée sur l’écran,
    le son qui est diffusé par les haut-parleurs,
    le télétexte, pour le sous-titrage et différents services, ...
    l’électrotechnique (...)

  • CentrePasquArt Conversion en énergie lumineuse, thermique, mécanique

    Energie lumineuse
    Pour notre confort et pour permettre nos activités les plus diverses à tous les moments de la journée, l’éclairage est un domaine qui nous entoure quotidiennement, et d’ailleurs, nous n’y faisons plus attention.
    Pourtant, c’est aussi un métier que de choisir les bonnes sources lumineuses (ampoules à filament, tubes fluorecents, lampes fluocompactes, basses, tension, ...) en qualité, quantité, et placement. Des séries de rampes lumineuses ne sont pas installées ’au hasard’. Le spécialiste tient compte des différents paramètres du lieu : dimensions au sol, hauteur, revêtement des parois, (...)

  • Les constituants de l'armoire électrique Automatisme

    Restons sur notre chaîne d’embouteillage de Cognac. Chacun des moteurs électriques installés assure un mouvement (tapis roulant, remplissage, bouchage, collage, ...), mais il est nécessaire de coordonner les actions, dans un ordre bien précis, bien synchronisé, et le plus rapidement possible. C’est le rôle des automates programmables. Ce sont des ordinateurs industriels, conçus pour fonctionner dans des ambiances sévères, et sans arrêt sur des périodes de plusieurs mois.
    L’automate est constitué d’un module à microprocesseur, de modules d’acquisition d’informations (position d’une bouteille, niveau de (...)